Miriadan

mardi 21 février 2017

11ème séance de reconnexion âmique

Je suis heureuse de vous inviter à la 11ème séance de reconnexion âmique.

Toutes les informations sont    ici

2 commentaires:

  1. Bonjour Magali,
    Cela fait quelque temps que j’ai commencé à explorer mon côté sombre et qu’il me semble que je tourne en rond ou du moins que les choses avancent très lentement. Accepter et aimer son côté le plus sombre c’est aussi revivre des choses qu’on a essayé d’oublier et tant qu’on a pas compris la leçon, on y retourne encore et encore. Ce serait tellement simple de regarder ce côté sombre, de l’accepter et puis…de passer à autre chose, car vraiment au fond de moi je ne m’y sens pas à l’aise. Si je peux rester neutre dans ce genre de rencontre en équilibre, sans doute finirais je par dépasser ce problème mais si je bascule dans ce côté sombre, tout sera peut-être gâché ou terminé. Tout ce chemin, ces efforts balayés par un effort de trop, trop vite, trop loin, trop profond. En écrivant ces lignes, je me rappelle le message de mon Guide : Calme et Patience.
    Quand vous avez commencé les séances de reconnections pour explorer le côté sombre, je m’en suis réjoui. La rencontre avec les vampires m’a fait sourire. La rencontre avec les démons, beaucoup moins. Si théoriquement, je rencontre mes démons dans une recherche de paix et d’amour, pratiquement, ils se jouent si facilement de moi et c’est là que je me rends compte qu’il y a un travail énorme à faire pour les aimer et les réintégrer. L’autre nuit, j’ai fait un cauchemar. Quelque chose qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps. J’ai rêvé que je dormais couché dans mon lit et que à un moment, ma main est descendue le long du lit et a été agrippée par une main démoniaque : de longs doigts crochus et sales : la main d’un démon. Réveillé, dans un demi sommeil, je me suis souvenu de ce cauchemar et j’ai envoyé de l’amour et un sourire à ce démon qui me visitait. Il m’a quand même fallu 3 nuits avant d’oser tendre ma main le long de mon lit avec cette petite peur de me faire réellement happer par ce démon. J’ai regardé cette peur, j’en ris légèrement mais une espèce d’angoisse latente qui est au fond de moi a envie de sortir : sans doute liée au souvenir de tous ces films d’horreur visualisés dans ma jeunesse et que l’on a imprimé dans l’astral. Quelle prise d’attitude conseillez-vous dans cette situation ?
    Très cordialement.
    Flammette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'une attitude possible pour pacifier et transcender, retrouver la Paix : aimer. Ce n'est pas un démon qui apparaît dans la nuit, mais bien la peur intérieure qui se manifeste. Une partie de vous souffre de ne pas être aimée, respectée. Elle n'attend que de la compassion, ce regard bienveillant qui va au-delà de la peur pour aimer. Regardez cette main démoniaque en vous positionnant sur la compassion. Ce n'est que l'expression d'une peur illusoire que vous êtes en danger. C'est un test que votre âme vous envoie afin que vous en preniez conscience.

      Supprimer