Collectif Miriadan

Collectif Miriadan

lundi 18 décembre 2017

Un regard sur les mécanismes de l'ascension

Notre univers est apparu au sein de son multivers avec l'intention d'y expérimenter la Séparation dans la Dualité. La première étape a été de déployer sa géométrie sacrée, la seconde de s'y étendre.Tel un enfant qui grandit jusqu'à sa taille optimale, il est parti en expansion dans sa géométrie sacrée.

Visualisez un ensemble géométrique, telles la fleur de vie ou la représentation graphique de Métatron, puis imaginez un point interne central qui étend son rayonnement dans sa forme au fur et à mesure de sa croissance afin de savourer chaque strate, vecteur qui le détermine. Le temps a tout son sens dans ce schéma car il permet de poser des repères dans ces différentes vagues d'extension. Et plus l'univers se développe, plus il offre des potentialités de vie intérieure : galaxies, systèmes solaires, planètes, êtres. Tous ces éléments répondent à son envie de connaître la Dualité et participent à l'expérience.


Puis, comme un adulte qui prend acte qu'il a atteint sa taille optimale, l'univers a ressenti que son expression était arrivée à son maximum. En parfaite synchronicité, ses composants internes terminent leurs observations et expérimentations. Une envie unanime se répand : évoluer. Nous avons tous émis vers l'extérieur afin d'observer notre intériorité exprimée par le jeu des miroirs, nous en avons retiré la quintessence, le changement est la nouvelle étape. Et pour cela, il est fait appel au saut quantique.

Nous pratiquons le saut quantique quand nous intégrons la sagesse de la leçon, que nous nous positionnons au Centre. Nous sommes alors physiquement en parfaite connexion avec notre Être, en maîtrise de la totalité de notre énergie, et en parfaite réceptivité d'une porte particulière générée par les tachyons.  C'est alors que nous faisons le saut. Notre fréquence est modifiée et nous changeons de paradigme.

C'est au tour de l'univers. Il a émis son intention d'expérimenter, en a reçu les cadeaux, a achevé son cycle. Aujourd'hui, il se rapproche du stade du saut qui demande que la Conscience de l'être (l'univers, nous) soit Un dans l'instant présent, en accueil des tachyons qui le porteront vers sa renaissance. Il a entamé le rappel de son énergie dans son intériorité, jusqu'à la concentrer pour en faire ce tremplin vers la porte de l'ascension.

Est-ce à dire que sa forme va perdre son étendue ? Non, car elle existait déjà à la naissance en tant que potentialité. C'est par une prise de conscience progressive que l'esprit a mesuré ses dimensions au sein de son ensemble. Voyez l'enfant qui ne connaît au départ que son lit ou les bras de ses parents. En grandissant et en prenant son indépendance, il découvre les différentes pièces de sa maison, puis son environnement extérieur. Tout cela existait déjà avant qu'il ne prenne acte de leur impact dans sa vie. Il a simplement étendu sa perspective. Au moment de la "mort", le corps conserve sa taille d'adulte.

L'univers s'est posé dans son inspir. Sa forme géométrique reste constante, mais son point vibral appelle maintenant à reprendre sa fonction de transmutation. Il agit comme un trou noir, attirant l'énergie des différentes strates de sa géométrie. A partir de ce lieu de compression, il pourra lancer l'implosion-explosion qui va générer son élan dans le passage vers la portée du 4 (de la Gratitude) soutenu par les tachyons. Jusque-là, pour éviter tout déséquilibre dans son système interne, l'univers a réparti par duplication l'absorption de son énergie en 5 planètes, les cinq sœurs, dont la Terre en fait partie. Elles agissent en tant qu'organes stabilisateurs pendant cette transition.

C'est pourquoi nous recevons tant d'influx cosmiques. A l'instar de Gaïa, notre corps physique se remplit progressivement de l'énergie de nos corps subtils. Nous suivons le mouvement, nous nous adaptons physiologiquement pour accompagner notre matrice terrestre, y répartir cet afflux. Et conjointement avec l'univers, nous ferons le saut ascensionnel à partir de notre point interne central physique, réceptacle de notre Puissance.

L'ascension est un élan unanime qui implique l'action de l'intégralité de ses participants. Et nous pouvons compter sur nos plus proches voisins (domaine minéral, végétal, animal et éthérique) pour nous aider, car ils sont eux aussi les générateurs du Changement. Tous ensemble, nous formons une chaîne sans hiérarchie ni prédominance. L'un appuie l'autre avec ferveur et patience. Car l'ascension est une évolution collective autant qu'individuelle. L'Unité dans la Multiplicité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire