Miriadan

mercredi 18 mai 2016

L'atome-germe

En chaque être, élément de vie, se trouve un atome-germe. Celui-ci contient la totalité des potentialités d'évolution de la forme manifestée. Il donne le La de votre musique. Et vous offre la liberté de vous régénérer à tout instant.


Il est un attribut de votre planète puisque Volonté de Gaïa à vous offrir un réceptacle de croissance, une densification physique en cohérence avec votre dimension. Il est aussi clé de Sol dans votre firmament, car relié à l'Essence Primordiale qu'est l'Amour, Vous-même.

Cet atome-germe prend place au centre de votre Être, cette fleur de vie qui s'expanse à l'infini. Il est à la fois votre rayonnement et votre transparence. Et, tout comme une fleur, il s'épanouit sous les rayons du soleil. Il ouvre ses pétales caressé par la chaleur de l'Amour, de Votre Amour.

La guérison est son cadeau. C'est pourquoi vous vous guérissez progressivement lorsque vous acceptez que votre corps physique soit votre amant, votre compagnon, votre partenaire de Vie. Car l'atome-germe n'est nulle part ailleurs qu'en vous, en votre corps. Et son action est de vous ouvrir à l'accueil de votre Présence. Il est tel un aimant pour votre divinité réalisée. Plus vous plongez dans l'acceptation de votre Beauté géométrique dessinée en Gaïa, plus vous élargissez votre monade dans un mouvement d'invitation à la sérénité et à la douceur.

Vous êtes celui qui vous nourrit, qui vous adresse ses encouragements et sa tendresse. Rien n'est extérieur à vous, votre âme et votre Soi ne se trouvent pas à l'extérieur de vous, en un domaine difficilement atteignable qu'au prix de longs efforts. Bien au contraire, votre corps est le gardien de votre éternité. Il suffit de plonger en vous pour retrouver votre intégrité et recevoir ce qui est déjà en vous. Vous n'êtes dépendant de rien car vous recevez de vous-même. Telle est votre légitimité. L'Abondance et l'Amour sont vôtres par nature, et vous évoluez de votre propre gouvernance.

L'atome-germe en vous est éveillé depuis le commencement de votre incarnation en ce corps-temple. Vous avancez avec votre kundalini actionnée depuis votre enfance. Le nettoyage de vos incompréhensions s'accélère, et votre transmutation se place progressivement en vos cellules. Vous ne pouvez être que vous-même, sous votre protection et votre Amour inconditionnel. Vous êtes votre Soleil, et tel est votre Choix d'incarnation : incarner votre Soleil.

Vous avancez vers votre réalisation. Ces mois vous enseignent à unir, relier, aimer. Ils écartent de votre regard les voiles qui assombrissaient votre estime personnelle. Le dormeur n'a plus à se réveiller, il a simplement à accepter Qui Il Est, c'est-à-dire se remplir de sa Beauté en reconnaissant qu'Il Est cette Beauté. Ainsi s'accomplit l'Humain.

7 commentaires:

  1. Bonjour Magali,
    Il y a une de mes potentialités que j'ai explorée au maximum par l'expérience. J'ai voulu plusieurs fois aller plus loin, au-delà de ce potentiel et tout mon être m'a répondu : non ce n'est pas moi, je ne suis pas cet homme-là. Qu'en pensez-vous ?
    D'un autre côté, comme beaucoup, j'aime la musique mais les circonstances de la vie font que je n'ai -dans cette incarnation ci- jamais étudié la musique ni appris à jouer d'un instrument. J’en ai certainement le potentiel, à un certain niveau, avec un certain don. Peut- on se relier à cet atome germe, pour directement réaliser le plus haut potentiel de musicien qui est en moi ? Ce serait chouette, dites-moi comment faire et pour vous remercier, je viendrai notamment jouer la sérénade sous votre balcon… Pour se relier à ce potentiel, l’eau a-t-elle un rôle ?
    Merci de vos réponses et bonne journée.
    Flammette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel. Bon, je vais commencer par fabriquer un balcon ...
      Blague à part, lorsque vous avez choisi de vous incarner, vous vous êtes prévu un parcours avec des potentialités d'expression, une identité et des expériences. Tout cela vous amène doucement vers le meilleur de vous-même, selon votre personnalité propre.

      Comme nous nous reconnectons aux vies simultanées qui composent notre êtreté, nous activons certaines compétences à un moment juste de notre vie. Mais la Vie est Changement, sinon nous ne pourrions évoluer en découvrant en nous de nouvelles perspectives. Nous ne disposons pas d'une potentialité à sublimer, nous avons à notre disposition la palette complète de l'Un. Et l'êtreté en est sa représentation parfaite. Aussi, notre incarnation met-elle en valeur, par choix, certains regards afin de participer à la sublimation de notre ensemble.

      L'atome-germe est en reliance avec notre âme, qui est la gardienne bienveillante de notre cheminement. Il se découvre lorsque nous avons été en profondeur en nous, lorsque nous avons pacifié et transcendé les incompréhensions des vies simultanées, uni les pôles Masculin et Féminin et accepté l'Abandon à notre Présence (Être). Nous avons dépassé nos volontés pour nous en remettre à la Volonté de notre Être. Nous recevons et souhaitons selon la Justesse de Qui Nous Sommes et nous savons que nous pouvons manifester toutes les compétences au moment Juste, sous la guidance de notre Être.

      L'atome-germe rayonne à notre Conscience lorsque nous sommes dans l'Abandon. Il ne répond qu'au cœur.

      Supprimer
  2. Bonjour Lydia,
    Le cheminement intérieur serait plus un parcours d’abandon vers son atome germe ? Je m’imaginais que mon âme soit le but vers lequel tendre. Je la ressens bienveillante mais limitée –ce qui est un comble et nous donne une énorme responsabilité- à un niveau de vibrations la plus basse pour elle mais la plus haute pour nous. Tant que je ne monte pas un minimum, elle ne peut pas me réintégrer complètement en elle et agir dans ce monde en pleine puissance réunifiée et en pleine conscience. Quand l’abandon se fait, y a-t-il réunification et illumination ? Dès ce moment, mon âme offrira certainement à la vôtre sa sérénade sous votre balcon atomique.
    En attendant, je vous envoie quelques ressentis de musique, une portée d’amour quoi…
    Flammette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel. J'aime beaucoup Lydia également ;-)

      L'atome-germe est une étape liée au corps, à la substance prenant forme pour exprimer l'être. Et l'être est l'union de l'âme et du Soi. Il n'y a aucun plus important que l'autre, chacun étant essentiel dans notre évolution.

      L'âme est illimitée car Amour inconditionnel. L'ego la ressent souvent limitée car positionnée dans le Féminin sacré, et place le Soi comme l'aboutissement puisque connaissances. Or le Soi n'est rien sans l'âme, et l'âme s'épanouit sous la direction du Soi.

      Nous ne montons pas vers eux, nous descendons en profondeur dans notre corps. Tout y est. Le corps est un être sacré en liaison directe avec la Création, avec notre âme et donc notre êtreté. Il est multi-dimensionnel par essence. Aussi l'âme agit-elle continuellement pour nous, même si nous n'en prenons pas conscience tout de suite.

      L'abandon est reconnaître que nous ne maîtrisons rien, mais que suivre la voie du cœur qui est celle de l'âme nous offre la simplicité, la facilité et l'abondance. C'est un ressenti, le mental ne peut répondre de manière satisfaisante.

      L'évolution est progression. Elle s'effectue en douceur, par étapes. Et tout se passe dans le corps, par l'accueil des émotions. Ce sont elles qui nous ouvrent les portes de l'illumination, et ainsi de l'union corps-âme-Soi, puis notre reconnexion à notre êtreté, jusqu'à la sublimation progressive du corps par l'atome-germe en lien avec l'ouverture et la transformation des 12 chakras. Tout est lié, et aucun n'a plus d'importance que l'autre, simplement un rôle différent et complémentaire.

      Supprimer
  3. Très chère Magali,
    Quand je pense à vous et que je vous appelle Lydia, outre ma distraction typique, c’est que je vous ressens comme expressions de l’Un différentes mais si proches dans mon ressenti du chemin vers l’unité.
    Chacun ressent ou espère qu’il a une mission ici-bas. Cette mission est-elle d’atteindre l’atome germe, c’est-à-dire toutes les potentialités de réalisation décidées par l’âme en s’incarnant dans tel corps pour vivre l’expérience de tel être ? D’un corps « limité » à un atome germe, quand on arrive à vivre et à comprendre toutes les possibilités de notre vie, on remplit sa mission et notre être se réunifie à son âme ? Cela passe t il par l’humilité de reconnaître nos limites en les acceptant et en les aimant pleinement à travers nos émotions pour réaliser qu’il faut s’abandonner à notre âme ?
    Le choix de vie de chaque instant est-il fait par le Soi ou est-il partagé par le Soi, le corps et l’âme ? Chacun exprimant une facette différente de notre atome germe ? Quand mon corps fait un choix, c’est plus une recherche de plaisir dans l’instant. Quand mon Soi fait un choix, c’est plus une renonciation à un plaisir du corps pour une évolution de l’être, quand mon âme fait un choix, c’est une renonciation à l’être pour une évolution de sa mission liée au Créateur ?
    Tendres pensées pour vous Magali
    Daniel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel,

      Pourquoi séparer ce qui ne l'est pas ? Le corps est la représentation parfaite de l'unité corps-âme-Soi. L'incarnation est le prolongement naturel du Soi et de l'âme, union du Masculin et du Féminin, fusion de l'Intention et de la Création. Le Soi n'est nullement le but, mais une partie de nous.

      Qui a dit que le corps était limité ? Il a les attributs de l'Un. Enlevez la croyance qu'il n'est qu'un réceptacle, il est plus que cela. Il pourrait vivre et évoluer sans notre partie âmique, puisqu'il dispose de sa propre âme terrestre et intelligence. Il est Entier. Seule la reconnexion au corps, l'Amour qui le compose peut approcher le Respect qui lui est dû, le Miracle divin qu'il représente. Lui faire plaisir est faire plaisir à l'Un.

      Le choix d'incarnation se fait sous la bienveillance de l'âme, qui nous guide vers le meilleur de nous-même. Le Soi donne la Direction, non les moyens. Vous êtes l'enfant d'un Père (Soi) et d'une Mère (âme). Enlevez l'un, quel qu'il soit, et vous serez orphelin. C'est bien d'ailleurs votre cheminement : retrouver votre unité.

      La mission de tout être humain incarné actuellement est de s'unir à son âme et au Soi afin de faire étinceler son Être. Alors, il offre à son êtreté (voir l'article correspondant) la potentialité de faire scintiller la quintessence de l'ensemble. Et c'est uniquement par le rayonnement de l'êtreté que l'ascension est possible. L'atome-germe est une étape parmi tant d'autres. Il apporte les clés de la régénérescence et remet entre nos mains toute la Magie de la Création au profit de notre êtreté.

      Il n'y a qu'une façon d'Être : s'Aimer inconditionnellement, dans toutes ses facettes, accueillir ses émotions pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire des enseignants en sagesse.

      Supprimer
  4. Très chère Magali,
    J’avoue humblement que tout ce que vous exprimez et qui est si évident pour vous remet en question chaque interprétation que j’ai eue ou que j’ai en ce moment. Je reconnais que mon mental s’était satisfait d’une vision acceptable de tout ceci et je pense qu’il capitule devant sa complexité. Tant mieux, maintenant, je vais pouvoir arrêter de chercher des explications car ce n’est pas le but que de chercher à expliquer l’Infini de l’UN. Je dois m’abandonner à mon cheminement intérieur.
    Ce que je retiens aussi, c’est l’importance et le respect que je dois à mon corps. C’est vrai que je le voyais un peu comme au bas de l’échelle d’une ascension car situé dans l’incarnation et je me rends compte que le plus bas de tout, c’est ma petite personne. A chaque pas accompli s’ouvre la perspective d’un plus grand pas à faire. Je n’en ressens aucune angoisse ni impatience, seulement une remise à ma place. Mais soyez rassurée, m^me si je ne me sens que poussière, je m'aime énormément et suis heureux d'être ici en ce moment. J’aime vous lire et essayer de vous comprendre, cela m’a déjà fait sortir tellement d’émotions. Je vous remercie encore pour votre patience envers moi et les réponses que vous exprimez au mieux de ma compréhension.
    Mille pensées affectueuses.
    Daniel

    RépondreSupprimer