Collectif Miriadan

Collectif Miriadan

dimanche 27 décembre 2020

Sommes-nous seul

Nous naissons seul et mourrons seul.

Cette phrase à elle seule résume les temps de la Dualité pendant lesquels nous n'avions d'autres alternatives que de nous en remettre aux autres, à leur jugement. Qui ne l'a pas ressentie comme vrai à un moment ou un autre de sa vie ? Telle une prise de conscience fataliste, vidant par là-même la vie de tout sens. Une porte qui s'ouvre sur les profondeurs de notre ombre et qui parle de nos peurs.

Alors nous nous tournons vers l'extérieur, nous cherchons des preuves que cela n'est pas vrai ou, tout du moins, que nous ne sommes pas seul à y croire. L'union fait la force ! Ensemble, il est plus facile de continuer à avancer. Nous nous réchauffons autour du feu central, alimenté par les forces contraires de la Dualité. Grâce à lui, nous nous sentons vivant et trouvons un objectif, un but.

Alors quand vient le temps du Changement, nous nous sentons dépouillé de ce qui fait notre moteur d'action. L'autre prend un aspect menaçant, le détonateur qui va ouvrir une porte vers l'Inconnu. Allons-nous nous retrouver seul ? Tous nos sens nous racontent une histoire d'éloignement, d'emprisonnement dans un corps incompris. Pourtant, nous sentons que nos émotions nous sont propres et jaillissent de notre intériorité, qu'elles fusionnent l'espace d'un instant avec le monde et l'univers.

Sommes-nous seul ? Quand nous acceptons de tourner notre regard en nous, nous découvrons que l'univers lui-même est trop petit pour nous contenir. Nous sommes fait de milliards de milliards d'êtres de toutes espèces et formes, chacun dans sa compréhension dimensionnelle. Nous ne naissons pas seul puisque nous sommes l'osmose de multiples sources de la Création, et lorsque nous mourrons, nous retrouverons la perception de la fantastique magie à l'oeuvre en nous. Nous sommes en symbiose avec chaque note diffusant sa vibration dans la symphonie de notre incarnation.

Lorsque nous revenons vers notre origine, notre cœur, nous entrons en communion avec ce que nous avions cru être à l'extérieur. Ne regardez plus vers le ciel, fermez les yeux et laissez-vous guider par vos sensations. Un Feu illumine votre corps pour vous aider à déposer votre ancienne dépouille faite de croyances limitantes. Vous êtes en attraction vers l'Inconnu et en répulsion de l'ancien.

Cela se produit à tout moment, dans votre instant présent, et le cosmos entier vous donne accès à son énergie pour faciliter vos sauts quantiques. Ne vous inquiétez pas des dates, heures et délais. Vous avez votre propre rythme. Vous avez tout le temps de la Création. Vous convergez vers le Meilleur de vous-même. Vous êtes simultanément un enfant de Gaïa, Gaïa elle-même, la galaxie, l'univers, le multivers et davantage. Détendez-vous, vous êtes déjà l'UN.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire