Miriadan

mardi 4 novembre 2014

Le corps

Nous sommes une symbiose entre un Esprit (ou Soi), une Âme et un Corps (terme qui englobe les corps énergétiques).

Nous entretenons une relation particulière avec ce corps, car nous nous ressentons à l'intérieur de celui-ci et ainsi entretenons la croyance qu'il nous appartient. Fermez les yeux et regardez votre corps. Quels sentiments se manifestent-ils ?

Nous vivons en société, parmi de nombreux êtres et éléments vivants que nous observons comme un Autre. Pourtant, nous sommes en interaction avec cet environnement. Que nous soyons " éveillés " ou " endormis ", nous sommes dans ce courant de vie qui nous traverse et nous enseigne.


Le corps est un partenaire de vie, tel une flamme jumelle. Ce corps dispose de son propre Esprit, d'une intelligence spirituelle et matérielle insoupçonnée. Lorsque nous choisissons notre incarnation, nous évaluons le potentiel génétique des familles potentiellement en cohérence avec notre choix de compréhension, de libération. Cette lignée familiale offre des perspectives géométriques qui faciliteront la prise de conscience de ce qui nous demande d'être reconnu et transcendé, intégré.

Mais cela représente une partie de la détermination du corps. Le corps se créé avec l'aide des forces de la Déesse Terre : les élémentaux, les puissances de Feu propres à la dimension de la planète, et nous y puisons également un élément sacré, une étincelle matricielle qui donnera la vie à ce corps. Ce fractal qui contient la vie et qui nous relie à notre divinité est son Individualité propre, que nous pourrions appeler une âme. 

Tout comme nos expressions multi-dimensionnelles, le corps a son univers de conscience. Nous le percevons en tant qu' " intelligence ". Il est le premier contact avec l'environnement dimensionnel et se charge de nos bagages spirituels en liaison avec notre âme. Avec finesse, il répartit les émotions, blocages en sommeil et les potentialités karmiques selon ses capacités de stockage. 

Le corps est la cohésion de plusieurs mondes : le quantique, le microscopique et l'éthérique entre autres. Chaque jour, il reçoit des informations continuellement et les transforme en nourriture d'éveil. La maladie (hors choix karmique) est une de ses manifestations lorsque vous n'avez pas compris le message transmis via votre ego. Il se plie aux exigences de vos choix de vie en acceptant d'oublier la régénérescence inhérente pourtant à son existence. 

Car le corps est le récepteur et l'émetteur des échanges interdimensionnels. Il détient les clés de votre éveil, il est l'initiateur de votre Ascension. S'il n'est pas prêt, vous n'irez pas plus loin.

Le corps est en symbiose avec votre conscience. Il écoute vos pensées, entend votre inconscient, comprend vos désirs. Et, surtout, il est Amour. L'éveil vers votre multi-dimensionnalité, votre intégrité passe par la reconnaissance de son existence. Les sauts quantiques prennent forme en lui et libèrent de l'Amour car il est Amour. Ce n'est pas votre esprit qui se rapproche de votre Soi, ce sont votre corps, votre âme et votre esprit qui s'illuminent dans l'Essence de votre Être, qui s'y abreuvent.

Et tout comme un partenaire humain ou animal, il se déploie dans les vibrations de la Joie quand vous lui adressez vos pensées, vos paroles de gratitude et d'amour. 

La densité de cette dimension est un cadeau que nous recevons sous la forme d'un corps aux mille couleurs et aux fréquences de l'harmonie. Car, sans lui, que pourrions-nous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire