Miriadan

vendredi 17 octobre 2014

Aperçu de la fin d'année 2014

Aux travailleurs de l'évolution.

Vous voici à la porte du changement. Ce mois d'octobre vous appelle à prendre parti. Parti pour le bouleversement de votre vie. Non pas de renier votre civilisation, votre culture, votre famille, simplement d'assumer votre être intérieur.



Jusque là, vous étiez à observer, regarder en vous. Le passé vous dominait, le présent s'effilochait. Il était difficile pour vous d'accueillir et d'intégrer la multi-dimensionnalité de votre existence. De plus en plus, vous vivrez dans la reconnaissance de vos Moi sur la portée de vos fréquences.

Novembre est un mois qui porte une résonance de clôture. Vous serez confrontés à vos mensonges personnels. Ne vous jugez pas, ils sont illusions et éphémères. Ils vous ont portés jusque-là, jusqu'à vous. Vous accepterez vos mensonges personnels tels qu'ils sont : une potentialité de réalité qui a marqué vos pas.

Prenez la mesure de votre champ énergétique. Vous serez surpris par l'augmentation rapide de vos extensions auriques. Si votre écoute se branche sur votre coeur, vous choisirez la mesure la plus juste pour vous. De toute façon, quel que soit votre rythme, vous êtes irrésistiblement attirés par ce que vous recherchez depuis le jour de votre incarnation.

Et si Novembre est un mois de clôture, Décembre sera le mois du repos avant l'éveil de votre conscience réunifiée. Nous ne voulons pas signifier par là que vous effectuerez votre ascension en Janvier. Ce serait merveilleux, mais votre programmation personnelle est toute autre. Non, Janvier sera l'ouverture du Passage vers la Paix, la Joie et la Foi. Vous avancerez sur un chemin posé dans la main de l'Un, celui qui soutient tous vos efforts, celui qui vous offre de vous réaliser.

Le vent balaie les produits de sommeil. Le soleil avive vos souvenirs. La terre fertilise votre semence. Aimez qui vous êtes, aimez-vous tels que vous êtes. L'Amour est votre promesse et votre Essence. Soyez dignes de Vous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire